L’épidémie de chikungunya sur l’île de la Réunion, de 2005 à 2006 - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail Year : 2013

L’épidémie de chikungunya sur l’île de la Réunion, de 2005 à 2006

Abstract

Sur l’île de la Réunion, des premiers cas de résistance aux produits organophosphorés et pyréthrinoïdes ont été observés chez des souches de moustiques prélevées sur le terrain. Ces résistances confèrent aux organismes qui les développent, une moindre sensibilité aux produits de lutte antivectorielle, ayant pour conséquence de diminuer l’efficacité des traitements. C’est pourquoi, l’Anses, le 3 juin 2009, par les ministères chargés de l’écologie, de la santé et du travail afin d’identifier les insecticides potentiellement utilisables en lutte antivectorielle. D’où la recherche de nouvelles substances actives plus efficaces et/ou de solutions alternatives présentant une moindre toxicité pour la santé humaine et l’environnement.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013_CDLR_yamada_epidemie_chikungunya_la_reunion.pdf (422.48 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

anses-01710643 , version 1 (16-02-2018)

Identifiers

  • HAL Id : anses-01710643 , version 1

Cite

Ohri Yamada. L’épidémie de chikungunya sur l’île de la Réunion, de 2005 à 2006 : Évaluation des risques et de l’efficacité des produits adulticides et larvicides. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, 2013, Les multi-résistances, 3, pp.12-14. ⟨anses-01710643⟩
80 View
100 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More