Etudes des microplastiques appliquées à la sécurité sanitaire des produits de la pêche - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Etudes des microplastiques appliquées à la sécurité sanitaire des produits de la pêche

(1) , (1) , (1) , (1) , (2) , (1)
1
2

Abstract

Les plastiques ainsi que leurs produits de dégradation comme les microplastiques (MPs) sont présents en quantités importantes dans les Océans. Si les conséquences des MPs sur l’environnement et le biote sont de plus en plus documentées, en revanche peu d’études concernent les organismes aquatiques en tant qu’aliment. Nos recherches portent sur l’impact des MPs sur la sécurité sanitaire des produits de la pêche. Afin de pouvoir réaliser des études comparables, des modes opératoires uniformisés sont nécessaires. Ainsi lors d’une première étude, nous avons cherché à sélectionner parmi un ensemble de protocoles issus de la littérature, celui permettant d’extraire puis d’identifier un maximum de polymères plastiques. La méthode retenue utilise une solution d’hydroxyde de potassium 10% pendant 24H à 60°C. Elle a permis de digérer des échantillons de produits de la mer tout en s’assurant que 14 des 15 types de polymères testés ne sont pas dégradés par la méthode. Parallèlement à cette partie récupération des MPs, des travaux ont été menés en terme d’identification des polymères plastiques par une approche de pyrolyse couplée à un chromatographe en phase gaz et un spectromètre de masse (Py-GC/MS). Cette méthode a fait l’objet d’une validation : estimation de la limite de détection, tests de répétabilité et de reproductibilité. Cette technique pourrait être appliquée en complément d’autres techniques d’identification comme la microspectrométrie Raman ou le FT-IR pour identifier des particules de petite taille comme les fibres ou encore les “pigments”. Par ailleurs, la Py-GC/MS sous réserve d’appliquer des températures de pyrolyse faibles (<100°C) serait également capable de détecter la présence d’additifs dans les polymères. Dans le cadre de cette thématique, un modèle digestif in vitro a été développé pour le poisson et l’Homme. L’application de cet outil à des polymères contenant différents additifs permettra d’évaluer la possibilité d’un relargage de produits chimiques dans le chyme.
Not file

Dates and versions

anses-03952085 , version 1 (23-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : anses-03952085 , version 1

Cite

Alexandre Dehaut, Ludovic Hermabessiere, Charlotte Himber, Béatrice Boricaud, Ika Paul-Pont, et al.. Etudes des microplastiques appliquées à la sécurité sanitaire des produits de la pêche. Polymères et Océans 2018, GDR Polymères & Océans, Jan 2018, Montpellier, France. ⟨anses-03952085⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More