Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à « la mise à jour des connaissances sur les méthodes et procédés d’inactivation du virus de la peste porcine africaine (PPA) »

Gilles Meyer 1 Catherine Belloc 2 Stéphane Bertagnoli 1 Alain Boissy 3 Henri-Jean Boulouis 4 Eric Collin 5 Jean-Claude Desfontis 2 Maria-Eleni Filippitzi 6 David Fretin 7 Emmanuelle Gilot-Fromont Etienne Giraud 8 Lionel Grisot Nadia Haddad 9 Viviane Hénaux 10 Elsa Jourdain 11 Sophie Le Bouquin-Leneveu 12 Sophie Le Poder-Alcon 4 Elodie Monchatre-Leroy 13 Monique l'Hostis 14 François Meurens 2 Virginie Michel 12 Pierre Mormède 15 Herve Morvan 16 Carine Paraud 17 Ariane Payne 18 Michel Pépin 19 Carole Peroz-Sapede 2 Claire Ponsart 20 Claude Saegerman 21 Gaëlle Simon Jean-Pierre Vaillancourt 22 Florence Etore 23 Charlotte Dunoyer 23 Isabelle Attig 24
Résumé : Suite à la confirmation de plusieurs cas de PPA sur des sangliers en Belgique, à proximité de la frontière française, la DGAL a saisi plusieurs fois l’Anses en urgence pour répondre à des questions sur : les risques d’introduction du virus responsable de cette maladie en France, les mesures de gestion à la frontière Franco-Belge, tant dans la faune sauvage que dans les élevages de suidés. Lors des travaux du GECU PPA, les experts se sont également interrogés sur les méthodes et produits disponibles pour inactiver le virus de la PPA, que ce soit au niveau des laboratoires qui reçoivent des prélèvements ou des cadavres d’animaux, au niveau des camions qui sont/seront utilisés pour le transport des cadavres ou des animaux vivants potentiellement contaminés, au niveau des locaux et matériaux d’élevage ou des matériaux utilisés au clos d’équarrissage, etc. De plus, les laboratoires d’analyse vétérinaires et le Laboratoire National de Référence (LNR) pour la PPA, reçoivent des questions des parties prenantes sur les produits biocides pouvant être utilisés pour décontaminer des matériaux entrés en contact avec des matières potentiellement contaminées par le virus de la PPA. Des interrogations émanent également des entreprises spécialisées dans le développement et la commercialisation de produits biocides (confrontés entre-autres à la réglementation française concernant la manipulation du virus de la PPA). Les réponses à ces interrogations n’étant pas immédiatement et facilement disponibles, dans ce contexte, il apparait opportun d’agir par anticipation et de se saisir de la question de l’inactivation du virus de la PPA, des méthodes de décontamination pouvant être mises en oeuvre ainsi que des produits utilisables et efficaces dans l’éventualité de foyers de PPA en France dans la faune sauvage ou dans la faune domestique. Les questions de l’autosaisine sont les suivantes : « Effectuer une mise à jour des connaissances sur les méthodes et procédés d’inactivation du virus de la PPA et sur la résistance de ce virus dans les différentes matrices potentiellement contaminées. Cette mise à jour portera également sur les produits biocides utilisables pour la décontamination, tant au laboratoire que dans le cas de dépeuplement en élevage de suidés, ou au clos d’équarrissage (tant pour les porcs d’élevage que pour des cadavres de sangliers potentiellement contaminés si ceux-ci devaient y être amenés). »
Complete list of metadatas

Cited literature [109 references]  Display  Hide  Download

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-02154220
Contributor : Sophie Guitton <>
Submitted on : Wednesday, June 12, 2019 - 6:17:51 PM
Last modification on : Friday, October 4, 2019 - 1:31:13 AM

File

SABA2018SA0237.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : anses-02154220, version 1

Collections

Citation

Gilles Meyer, Catherine Belloc, Stéphane Bertagnoli, Alain Boissy, Henri-Jean Boulouis, et al.. Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à « la mise à jour des connaissances sur les méthodes et procédés d’inactivation du virus de la peste porcine africaine (PPA) ». [Autre] Saisine n°2018-SA-0237, 2019, 39 p. ⟨anses-02154220⟩

Share

Metrics

Record views

52

Files downloads

27