L’exposition aux radiofréquences considérée comme une astreinte : Réponses physiologiques d’adaptation ou d’évitement du rat juvénile exposé aux ondes radiofréquences type antenne relais

Résumé : Il est bien connu que l’exposition de longue durée à des contraintes environnementales peut induire une adaptation qui a pour but d’accroître la résistance de l’organisme. Si cela a été démontré pour certaines d’entre elles, aucune étude n’a, jusqu’à présent, porté sur l’adaptation à une exposition prolongée aux ondes radiofréquences (RF). L’objectif principal du projet "EVIREF" était de déterminer si une exposition chronique aux ondes radiofréquences type antenne relais (situation couramment rencontrée dans la population) de faible intensité (n’entraînant pas d’échauffement des tissus) était perçue par l’organisme.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-01784623
Contributor : Nathalie Ruaux <>
Submitted on : Tuesday, May 15, 2018 - 12:03:25 PM
Last modification on : Wednesday, May 16, 2018 - 1:11:22 AM

Identifiers

  • HAL Id : anses-01784623, version 1

Collections

Citation

Veronique Bach, Amandine Pelletier. L’exposition aux radiofréquences considérée comme une astreinte : Réponses physiologiques d’adaptation ou d’évitement du rat juvénile exposé aux ondes radiofréquences type antenne relais. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, ANSES, 2017, Radiofréquences et santé, pp.35-36. ⟨https://www.anses.fr/fr/content/les-cahiers-de-la-recherche⟩. ⟨anses-01784623⟩

Share

Metrics

Record views

33