La gêne acoustique dans les bureaux ouverts

Résumé : Comme tout phénomène vibratoire, le bruit se caractérise par sa fréquence, son niveau et sa durée. On distingue les effets objectifs des effets subjectifs. Reconnue comme cause de maladies professionnelles depuis 1963, la nuisance sonore est évaluée sur les lieux de travail au moyen d’indicateurs normalisés et/ou réglementaires. Certains secteurs d’activité industrielle sont réputés comme bruyants : BTP, construction automobile, métallurgie, etc. Mais, depuis quelques années, les personnels du tertiaire qui travaillent dans des bureaux ouverts, se disent aussi gênés par le bruit, sans que les indicateurs d’exposition actuels puissent traduire cet effet de manière objective.
Complete list of metadatas

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-01729320
Contributor : Nathalie Ruaux <>
Submitted on : Monday, March 12, 2018 - 3:20:25 PM
Last modification on : Wednesday, June 19, 2019 - 3:07:51 PM
Long-term archiving on : Wednesday, June 13, 2018 - 2:08:24 PM

File

2014_CDLR_parizet_gene_acousti...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : anses-01729320, version 1

Citation

Etienne Parizet. La gêne acoustique dans les bureaux ouverts. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, ANSES, 2014, La santé au travail, pp.20-21. ⟨anses-01729320⟩

Share

Metrics

Record views

134

Files downloads

185