La fièvre de la vallée du rift : prochaine maladie infectieuse émergente en France ?

Résumé : La fièvre de la vallée du rift (FVR) est une arbovirose exotique présente en Afrique, due à un bunyavirus. Il s'agit d'une zoonose redoutable : l'homme se contamine surtout au contact des ruminants malades, mais aussi par piqûre de moustique infecté. En raison du grand nombre de moustiques capables de véhiculer le virus, dont certains sont présents en France et en Europe, du réchauffement climatique et de la globalisation des échanges (population, denrées alimentaires etc...), la FVR est considérée comme susceptible d'émerger au Nord de la Méditérranée. La maladie se traduit chez le mouton, l'espèce la plus sensible, les chèvres et les bovins par des septicémies et une forte mortalité chez les animaux très jeunes, une hépatite nécrosante chez les animaux plus âgés et surtout par des flambées d'avortements. Chez l'homme, l'expression clinique va de l'absence de signes à une fièvre hémorragique en passant par un syndrome pseudo-grippal, une hépatite, etc... ; la mortalité est proche de 1%. Le diagnostic est réalisé par isolement du virus ou recherche de l'ARN viral par RT-PCR, et par la mise en évidence des anticorps par ELISA ou séroneutralisation. Si la lutte contre les vecteurs et les mesures de police sanitaire sont importantes, le seul moyen efficace de contrôler et prévenir la FVR reste la vaccination des animaux sensibles.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin des GTV, 2008, pp.21-8
Liste complète des métadonnées

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/hal-00398619
Contributeur : Valérie Cespedes <>
Soumis le : mercredi 24 juin 2009 - 15:30:13
Dernière modification le : jeudi 8 février 2018 - 11:08:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-00398619, version 1

Citation

M. Pépin, François Guiguen, Véronique Chevalier, Michèle Bouloy. La fièvre de la vallée du rift : prochaine maladie infectieuse émergente en France ?. Bulletin des GTV, 2008, pp.21-8. 〈hal-00398619〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

262