Vaccination : un retour à la virulence est-il possible ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le Point vétérinaire (Éd. Expert rural) Year : 2022

Vaccination : un retour à la virulence est-il possible ?

(1) , (2) , (2) , (2) , (2)
1
2
Caroline Guittré
  • Function : Author
Céline Lorteau
  • Function : Author
Christine Miras
  • Function : Author
Mariette Saléry
  • Function : Author
Jean-Claude Rouby
  • Function : Author

Abstract

Pour expliquer l’apparition de signes cliniques compatibles avec la maladie contre laquelle un vaccin a été administré, il arrive que les praticiens évoquent un potentiel retour à la virulence de la souche vaccinale. Les données du dossier d’autorisation de mise sur le marché permettent de confirmer que les souches vaccinales ne peuvent pas, en principe, redevenir virulentes. Comme toujours, le risque zéro n’existe pas, mais la probabilité d’un retour à la virulence est négligeable. L’objectif de cet article est justement de montrer que, dans l’Union européenne, un certain nombre de précautions sont prises pour limiter ce risque. Ce qui n’est pas forcément encore le cas dans les pays tiers. Après une vaccination avec un vaccin vivant, la souche vaccinale peut être excrétée par l’animal pendant un certain temps, mais ne peut être à l’origine d’une maladie. Par ailleurs, le risque de développement d’une autre maladie infectieuse à cause de l’injection d’un vaccin est très limité, car les contrôles effectués aux différentes étapes de production du vaccin permettent de garantir l’innocuité de la vaccination.
Not file

Dates and versions

anses-03952707 , version 1 (23-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : anses-03952707 , version 1

Cite

Caroline Guittré, Céline Lorteau, Christine Miras, Mariette Saléry, Jean-Claude Rouby. Vaccination : un retour à la virulence est-il possible ?. Le Point vétérinaire (Éd. Expert rural), 2022, 433. ⟨anses-03952707⟩

Collections

ANSES
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More