Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Reports

Ingestion des corps étrangers par les bovins Etat des lieux des affections par corps étrangers chez les bovins ; moyens préventifs et curatifs de ces affections : Avis de l’Anses Rapport d’expertise collective

Abstract : L’association Robin des Bois, membre du Conseil d’Administration de l’Anses a saisi l’Agence sur un sujet d’évaluation des risques liés aux ingestions de déchets et corps étrangers par les bovins. Selon l’association dans sa lettre de saisine (annexe 1), « toutes les études concordent. Les vaches en broutant l’herbe, en mangeant du foin et du maïs ensilé avalent des déchets métalliques et des déchets de plastique. Ces ingestions provoquent des tumeurs, des infections, des maladies mortelles. En France, Interbev (interprofession bétail et viande) estime en 2014, à 60.000 le nombre de gros bovins victimes de tumeurs et d’infections provoquées par l’accumulation de déchets dans la panse. Ces 60.000 victimes font l’objet d’une saisie partielle ou totale dans les abattoirs, et dans ce dernier cas leur viande n’est pas commercialisée. Pour Robin des Bois, ce phénomène est lié à la présence, sur les lieux de pâturage, de déchets abandonnés : pas seulement les pneus usagés qui servent dans les élevages pour maintenir les bâches d’ensilage, mais aussi tout type de déchets non gérés au quotidien, non seulement par les éleveurs mais également au travers d’actes d’incivilité (abandon de canettes dans la nature, etc. …). Interbev préconise l’administration systématique d’aimants aux bovins. Selon des témoignages directs d’agriculteurs, l’acidité gastrique dégrade au fil du temps les aimants et il serait nécessaire pour que le dispositif garde son efficacité présumée, d’introduire un aimant neuf tous les 3 à 4 ans ». L’Association s’interroge sur l’impact de cet aimant sur la santé et le bien-être des animaux ainsi que sur la santé publique. L’association a donc adressé une lettre à l’Anses portant sur des questions d’évaluation de risque pour la santé et le bien-être des animaux et pour la santé publique lié à l’ingestion de corps étrangers par les bovins et au traitement préventif utilisé, consistant en l’administration d’aimants, placés dans la panse des animaux.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-03800045
Contributor : Christine Druesne Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, October 6, 2022 - 11:09:01 AM
Last modification on : Friday, October 7, 2022 - 4:45:30 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : anses-03800045, version 1

Collections

Citation

Eric Collin, Emile Bouchard, Fabien Corbière, Gilles Meyer, Hervé Morvan, et al.. Ingestion des corps étrangers par les bovins Etat des lieux des affections par corps étrangers chez les bovins ; moyens préventifs et curatifs de ces affections : Avis de l’Anses Rapport d’expertise collective. [0] Saisine n° 2020-SA-0009, 2021, 146 p. ⟨anses-03800045⟩

Share

Metrics

Record views

5