Pénélope : « Les abeilles sont-elles conscientes qu’elles vont mourir si elles piquent ? » - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles The Conversation Year : 2021

Pénélope : « Les abeilles sont-elles conscientes qu’elles vont mourir si elles piquent ? »

(1, 2)
1
2

Abstract

Extrait : "Tout naturellement, le dard permet aux abeilles ouvrières de défendre leur nid, si un intrus vient à s’y intéresser de trop près. Les ours aiment beaucoup le miel et peuvent faire des dégâts là où leurs populations sont fortes comme dans les pays baltes. En France, ce sont plutôt les piverts qui peuvent faire des dégâts sur les ruches, et plus rarement les blaireaux. La colonie d’abeilles est organisée autour d’une seule reine qui est le seul individu à pouvoir pondre des œufs. Les ouvrières regroupent toutes les autres abeilles qui exécutent différentes tâches. Le butinage est la dernière tâche effectuée dans leur vie. Les mâles n’ont pour fonction que la reproduction c’est-à-dire la fécondation des reines".
Fichier principal
Vignette du fichier
Chauzat_The Conversation_2021.pdf (193.95 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

anses-03750158 , version 1 (11-10-2022)

Licence

Attribution - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : anses-03750158 , version 1

Cite

Marie-Pierre Chauzat. Pénélope : « Les abeilles sont-elles conscientes qu’elles vont mourir si elles piquent ? ». The Conversation, 2021. ⟨anses-03750158⟩

Collections

ANSES
22 View
2 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More