Les effets des nanoparticules de silice amorphe sur le système immunitaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail Year : 2021

Les effets des nanoparticules de silice amorphe sur le système immunitaire

(1)
1

Abstract

La silice nanoparticulaire amorphe présente un profil toxicologique particulier en termes de cellules cibles. Parmi celles-ci, les cellules phagocytaires spécialisées du système immunitaire inné représentent des types cellulaires particulièrement importants à étudier. En raison de leur capacité phagocytaire, ces cellules vont accumuler la silice qui peut ensuite perturber leur fonctionnement. Ceci peut se traduire, par exemple, par une activation incontrôlée du système immunitaire ou par une diminution des capacités de réponse du système immunitaire, responsable alors d’une plus grande sensibilité aux maladies. En outre, la diversité des usages fait que la silice nanoparticulaire amorphe va se rencontrer dans des environnements chimiques variés et souvent complexes.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_CDLR_rabilloud_effets_nanoparticules_silice_amorphe_sur_systeme_immunitaire.pdf (211.59 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

anses-03349013 , version 1 (20-09-2021)

Identifiers

  • HAL Id : anses-03349013 , version 1

Cite

Thierry Rabilloud. Les effets des nanoparticules de silice amorphe sur le système immunitaire. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, 2021, Microplastiques et nanomatériaux, 17, pp.17-19. ⟨anses-03349013⟩
115 View
73 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More