Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Evolution de la prescription des antibiotiques dans la filière canine

Résumé : Le suivi des ventes d’antibiotiques basé sur les déclarations des titulaires d’autorisation de mise sur le marché est en place en France depuis de nombreuses années et permet une estimation de l’exposition pour les principales espèces animales. Les résultats obtenus sur la durée du premier plan Ecoantibio montrent une évolution significative des prescriptions d’antibiotiques chez l’ensemble des espèces animales et chez les carnivores domestiques. Cependant, le système actuel ne permet pas d’isoler précisément les ventes par catégorie d’animaux ou par stade physiologique. En particulier, il n’est pas possible de distinguer par exemple les veaux de boucherie des bovins adultes. De même, certaines espèces sont regroupées. C’est le cas des carnivores domestiques qui sont regroupés dans une seule catégorie car les titulaires d’AMM ne sont pas en mesure de fournir une estimation séparée des quantités utilisées pour les chats et pour les chiens. Disposer de données plus précises par espèce et catégories d’animaux est une nécessité rappelée régulièrement par la Commission européenne. L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) l’a également rappelé dans son avis d’avril 2014, elle recommande la mise en place d’outils pérennes de suivi, au plus près des pratiques d’administration des antibiotiques dans les élevages, par espèce animale, par filière et type de production. Le plan Ecoantibio2 (comme le premier plan) prévoit dans son axe 3 et plus particulièrement au niveau de l’action 9 de « construire, entretenir et diffuser des outils d’autoévaluation pour les vétérinaires et les éleveurs. » Dans le cadre d’une collaboration scientifique entre l’Anses et l’AFVAC, une convention a été établie pour envisager dans quelle mesure les données de délivrance des médicaments pourraient être utilisées pour disposer d’informations plus détaillées en matière d’utilisation des antibiotiques pour les animaux de compagnie. Lors d’une phase pilote, des données des délivrances ont étés collectées pour 8 cabinets vétérinaires volontaires sur les années 2014-2015. L’analyse des 20372 délivrances d’antibiotiques recueillies a permis permet de mettre en évidence les difficultés potentielle et les limites de telles analyses. Une méthodologie simplifiée a été développée permettant de suivre l’évolution des profils d’utilisation d’antibiotiques et de disposer pour la première fois de résultats de manière séparée pour les chats et les chiens. L’utilisation des données disponibles au niveau du logiciel utilisé par le vétérinaire de manière quotidienne peut permettre la mise en œuvre d’une première approche d’autoévaluation. Les données de délivrance peuvent être utilisées pour le calcul d’indicateurs pertinents mais relativement peu précis. L’utilisation des données de prescription peut constituer une deuxième étape permettant de gagner en précision et de pouvoir répondre à des objectifs plus élaborés. L’extension de ce dispositif à un panel représentatif de cliniques vétérinaires devrait permettre de disposer de références collectives et de disposer de données plus précises sur l’utilisation des antibiotiques chez les chats et les chiens.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-03337241
Contributor : Emmanuelle Chiffoleau <>
Submitted on : Thursday, September 16, 2021 - 8:23:24 PM
Last modification on : Friday, September 17, 2021 - 1:57:05 PM

Identifiers

  • HAL Id : anses-03337241, version 1

Collections

Citation

Gérard Moulin, Delphine Urban, Anne Chevance. Evolution de la prescription des antibiotiques dans la filière canine. AFVAC, le congrès 2017, Nov 2017, Nantes, France. https://afvac-lecongres.com/. ⟨anses-03337241⟩

Share

Metrics

Record views

14