Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les interactions entre contaminants chimiques et maladies hépatiques : Activation synergique de récepteurs nucléaires par des mélanges de xénobiotiques

Résumé : Les contaminants chimiques, présents dans notre environnement, sont suspectés d’avoir des propriétés de type obésogène, diabétogène ou stéatogène c’est-à-dire de contribuer au développement de troubles métaboliques en perturbant la balance énergétique des organismes. Ceci concerne les plastifiants, des composés de la famille des organoétains ou encore certaines substances organochlorées, considérées comme des polluants organiques persistants. À ce jour, les mécanismes par lesquels ces contaminants contribuent au développement des stéatoses hépatiques non alcooliques (NAFLD ) restent méconnus.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-02446788
Contributor : Nathalie Ruaux <>
Submitted on : Tuesday, January 21, 2020 - 10:38:50 AM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 9:18:02 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 22, 2020 - 4:47:33 PM

File

2019_CDLR_mselli_lakhal_intera...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : anses-02446788, version 1

Citation

Laila Mselli-Lakhal. Les interactions entre contaminants chimiques et maladies hépatiques : Activation synergique de récepteurs nucléaires par des mélanges de xénobiotiques. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, ANSES, 2019, pp.14-15. ⟨anses-02446788⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

41