L'apport de la pharmacovigilance dans la surveillance des médicaments: exemple des antiparasitaires destinés aux animaux de rente

Abstract : Sur le terrain, les praticiens se demandent parfois comment sont traitées les remontées faites en pharmacovigilance. Cet article illustre l’intérêt de ces signalements et les conclusions qu’il est possible d’en tirer. Toute administration de médicament peut entraîner l’apparition d’effets indésirables. Dans les espèces de rente, les principaux cas rapportés font suite à l’administration de vaccins, d’antibiotiques et d’antiparasitaires. Sur les 10 dernières années, 990 déclarations impliquant des antiparasitaires ont été enregistrées dans ces espèces. La majorité des cas rapportent la survenue d’effets indésirables, 15 % mentionnent un défaut d’efficacité. La remontée de ces informations permet à l’Anses-ANMV (Agence nationale de sécurité sanitaire- Agence nationale du médicament vétérinaire) de détecter le plus rapidement possible tout signal émergent, puis de prendre les mesures adéquates de gestion du risque. La pharmacovigilance permet ainsi une surveillance constante du médicament après sa mise sur le marché.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-01874691
Contributor : Emmanuelle Chiffoleau <>
Submitted on : Friday, September 14, 2018 - 3:24:34 PM
Last modification on : Monday, October 21, 2019 - 3:33:26 PM

Identifiers

  • HAL Id : anses-01874691, version 1

Collections

Citation

Eric Fresnay. L'apport de la pharmacovigilance dans la surveillance des médicaments: exemple des antiparasitaires destinés aux animaux de rente. Le point vétérinaire Rural, Les éditions du point vétérinaire, 2018, pp.58-63. ⟨anses-01874691⟩

Share

Metrics

Record views

18