La résistance aux anthelminthiques des strongles gastro‐intestinaux - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail Year : 2017

La résistance aux anthelminthiques des strongles gastro‐intestinaux

(1)
1

Abstract

La résistance aux anthelminthiques est un phénomène décrit au niveau mondial depuis de nombreuses années chez les petits ruminants vis‐àvis de plusieurs familles d’anthelminthiques. En France, la résistance aux benzimidazoles est particulièrement prévalente chez les petits ruminants. Cette résistance, acquise sous la pression de sélection, est transmissible d’une génération parasitaire à l’autre et considérée comme quasiment irréversible au niveau d’une population. Elle survient généralement une dizaine d’années après la mise sur le marché des anthelminthiques. C’est une résistance « de famille », c’est-à-dire que les strongles possédant la capacité de résister à une molécule sont aussi capables de résister à toutes les molécules de la même famille possédant le même mode d’action. Les parasites peuvent aussi devenir multi-résistants, c’est-à-dire résistants à plusieurs familles d’anthelminthiques. Il est donc primordial d’améliorer le diagnostic de la présence de résistances en élevage.
Fichier principal
Vignette du fichier
2017_CDLR_paraud_resistance_anthelminthiques_strongles_gastro_intestinaux.pdf (382.24 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

anses-01802718 , version 1 (29-05-2018)

Identifiers

  • HAL Id : anses-01802718 , version 1

Cite

Carine Paraud. La résistance aux anthelminthiques des strongles gastro‐intestinaux : La résistance aux anthelminthiques des strongles gastro-intestinaux chez les petits ruminants laitiers élevés au pâturage. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, 2017, Résistances et méthodes alternatives, 10, pp.56-58. ⟨anses-01802718⟩
303 View
970 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More