Les cigarettes électroniques sont-elles responsables d'accidents graves ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Vigil'Anses Year : 2018

Les cigarettes électroniques sont-elles responsables d'accidents graves ?

(1)
1

Abstract

Quasiment inconnue en 2010, l’utilisation de la cigarette électronique ou e-cigarette s’est très vite généralisée en Europe, en tant que nouveau produit pouvant remplacer progressivement l’usage du tabac, notamment dans le but de l’arrêter. En 2014, le baromètre santé de l’Inpes (aujourd’hui Santé Publique France) indiquait que 26% de la population française avait déclaré avoir déjà fumé une e-cigarette et que plus d’un million et demi de personnes l’utiliseraient quotidiennement. Ces cigarettes électroniques sont constituées de cartouches ou flacons de recharge d’e-liquide qui contiennent un solvant (principalement le propylène glycol), éventuellement de la nicotine et des arômes (d’origine alimentaire ou non). Le contenu liquide de ces cartouches ou flacons peut accidentellement entrer en contact avec la peau ou les muqueuses en cas de fuite, lors du remplissage de la cartouche ou encore en cas d’explosion de la batterie. Ces expositions accidentelles peuvent se révéler dangereuses, et être sources d’effets indésirables sur la santé en particulier chez les enfants. Les cigarettes électroniques sont-elles alors responsables d’expositions accidentelles graves ?
Fichier principal
Vignette du fichier
VigilansesN4_Cigaretteselectroniques_1.pdf (478.91 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

anses-01719864 , version 1 (28-02-2018)

Identifiers

  • HAL Id : anses-01719864 , version 1

Cite

Cécilia Solal. Les cigarettes électroniques sont-elles responsables d'accidents graves ?. Vigil'Anses, 2018, pp.10-11. ⟨anses-01719864⟩

Collections

ANSES VIGIL_ANSES
542 View
279 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More