Maladie de Parkinson et pesticides : Pathologie moléculaire de l’alpha-synucléine, relations potentielles avec la maladie de Parkinson

Résumé : Les maladies neurodégénératives affectent le fonctionnement du cerveau ou plus généralement le système nerveux. L’une des plus connues est la maladie de Parkinson. Les origines de cette maladie sont méconnues. En plus de la piste génétique, la piste environnementale est aussi favorisée. Des études épidémiologiques suggèrent que l’exposition d’un sujet à des pesticides comme le maneb (molécule fongicide), le paraquat (molécule herbicide non sélectif) et la roténone (insecticides) ou, de manière générale, à certains agents chimiques toxiques augmente le risque de développer la maladie de Parkinson. Comment la neurotoxicité de ces substances se manifeste‐t‐elle ?
Complete list of metadatas

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-01715426
Contributor : Nathalie Ruaux <>
Submitted on : Thursday, February 22, 2018 - 4:29:23 PM
Last modification on : Tuesday, February 27, 2018 - 1:09:05 AM
Long-term archiving on : Wednesday, May 23, 2018 - 2:26:00 PM

File

2014_CDLR_baron_maladie_parkin...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : anses-01715426, version 1

Citation

Thierry Baron. Maladie de Parkinson et pesticides : Pathologie moléculaire de l’alpha-synucléine, relations potentielles avec la maladie de Parkinson. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, ANSES, 2014, La santé au travail, pp.12-14. ⟨https://www.anses.fr/fr/content/les-cahiers-de-la-recherche⟩. ⟨anses-01715426⟩

Share

Metrics

Record views

286

Files downloads

178