Les habitats préférentiels et la dangerosité des bactéries pathogènes opportunistes de l’espèce Pseudomonas aeruginosa - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail Year : 2013

Les habitats préférentiels et la dangerosité des bactéries pathogènes opportunistes de l’espèce Pseudomonas aeruginosa

(1)
1

Abstract

Les rejets d’un déversoir d’orage constituent une source ponctuelle de contaminants chimiques et microbiologiques. Ils favorisent, entre autres, le transfert des Pseudomonas aeruginosa vers les cours d’eau naturels. Les bactéries Pseudomonas aeruginosa sont responsables de pathologies graves : endocardites, otites, pneumopathies, septicémies, infections cutanées ou urinaires… Bien que ces bactéries soient adaptées aux environnements hydriques, on ignore tout de leur devenir en milieu naturel. Grâce à un partenariat avec le Grand Lyon et l’Agence de l’eau Rhône‐Méditerranée et Corse, des travaux de recherche peuvent être menés in situ, en bénéficiant des structures de la station expérimentale de la rivière Chaudanne.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013_CDLR_cournoyer_habitats_preferentiels_dangerosite_bacteries_pathogenes_pseudomonas_aeruginosa.pdf (303.64 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

anses-01695390 , version 1 (29-01-2018)

Identifiers

  • HAL Id : anses-01695390 , version 1

Cite

Benoit Cournoyer. Les habitats préférentiels et la dangerosité des bactéries pathogènes opportunistes de l’espèce Pseudomonas aeruginosa : Habitats préférentiels et dangerosité des Pseudomonas aeruginosa introduits dans les cours d’eau par les rejets d’eaux usées par temps de pluie. Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, 2013, Les risques sanitaires liés aux milieux aériens et hydriques, 2, pp.30-31. ⟨anses-01695390⟩
152 View
613 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More