Recherche de résidus d'antibiotiques dans la filière bovine française: des progrès à intensifier

Abstract : Pour la recherche de résidus antibiotiques dans la viande bovine, par exemple, des méthodes de chromatographie liquide couplée à la spectrométrie sont désormais validées et utilisées en France, permettant de détecter rapidement plus de 60 antibiotiques. Sont ciblées les carcasses “anormales” ou qui font l’objet d’informations suspectes sur le document d’accompagnement. La filière bovine française a obtenu des résultats très encourageants sur les échantillons de 2013 (les résultats 2016 sont en cours d’analyse). Le non-respect des temps d’attente ou de la prescription, chez les vaches de réforme et les veaux, est principalement en cause pour les résidus dans la viande bovine. Des progrès semblent encore possibles.
Liste complète des métadonnées

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-01555594
Contributeur : Emmanuelle Chiffoleau <>
Soumis le : mardi 4 juillet 2017 - 11:45:18
Dernière modification le : vendredi 3 août 2018 - 16:10:03

Identifiants

  • HAL Id : anses-01555594, version 1

Collections

Citation

Brigitte Roudaut, Isabelle Fournet, Dominique Hurtaud Pessel, Pascal Sanders. Recherche de résidus d'antibiotiques dans la filière bovine française: des progrès à intensifier. Point Vétérinaire (Éd. Expert Rural), 2017, pp.64-68. 〈http://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article-rural/n-376/recherche-de-residus-d-antibiotiques-dans-la-filiere-bovine-francaise-des-progres-a-intensifier.html〉. 〈anses-01555594〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

113